Rien à dire encore, mais envie de dire quelquechose. La pulsion de l'anti-vide, contre l'ennui...qui t'a amené là, frère humain, soeur humaine. Hé oui tu t'ennuies...sinon tu n'aurais pas erré jusqu'ici, en ces lieux virtuels (donc qui n'existent -presque- pas) peu fréquentés; peut-être que tu ne t'en rends pas compte, que tu ne l'as pas... conscientisé, mais réfléchis bien... ça aide de le savoir.

En effet le savoir, c'est comme faire un pas dans un autre monde. Et bizarrement ça non plus on ne s'en rend pas compte, car le processus est un peu lent. Le cerveau pense vite mais la conscience se constitue lentement. Alors je vais te faire gagner du temps : 

1) Tu t'ennuies, c'est bien de le savoir et de l'admettre. Si tu t'y refuses, que tu aies tort ou raison, je ne peux pas grand-chose pour toi, si ce n'est te proposer de poursuivre tes lectures.

2) Soit tu t'en contentes et tu continues d'aller de blog en blog. Rien à redire là-dessus, puisque c'est comme ça que tu es arrivé là 

3) Soit cet état te sort par les yeux. Ton ennui t’ennuie pour ainsi dire J…

C’est là que ça devient intéressant : comme le dit le proverbe, l’oisiveté est mère de tous les vices. Si ton ennui t’ennuie, sache que le fait d’être en butte face à cet état ne t’en sortira pas forcément : tu viens de l’oisiveté et il est possible que tu y restes, comme si tu avais déjà un pied dans le piège. Ceci dit, le fait d’être en butte contre l’ennui est forcément intéressant, pas forcément positif mais forcément intéressant : en effet soit ta « rébellion » te libère, tu te fais un peu violence pour faire du sport, ou te faire beau ou belle pour aller draguer l’amour futur de ta vie, ou te mettre à travailler sur un sujet sérieux pour faire évoluer une carrière future ou déjà en cours et tu recueilleras les fruits de tes efforts glorieusement surhumains ; ou alors, tu finis par tromper ton ennui mais en versant dans ce que le proverbe appelle le vice... Or le vice est intéressant. C'est une action quoiqu'il en soit, donc c'est anti-ennui. Les formes du vice étant sans fin, c'est un autre sujet, je ne m'aventurerai donc pas plus loin. 

J'espère t'avoir distrait... et trompé ton ennui ;-)