Rien d'extraordinaire, juste que j'ai eu du mal à les trouver, donc je mets le lien là : http://blogoscoped.com/googlenews/?q=france

Il y en AURAIT 151, ce qui me semble extrêmement peu, par rapport aux 500 annoncées sur le site lui-même, sans préciser si elles sont françaises ou non. Ils en annonçaient 4500 toutes nationalités confondues en 2006-2007, d'après ce que j'ai lu ici et là.

Le fait que ce nombre de sources soit flou, et que la nationalité ne soit pas précisée m'étonne. C'est quand même Google... c'est ultra hyper visité autrement dit...

Le fait que la liste des sources ne puisse pas se trouver aussi facilement que l'ergonomie actuelle le permet m'étonne aussi.

J'ai trouvé ce lien aussi : http://88.198.49.15/%7Esearch/gnews/reports/fr/2007/sources.php , via le site vtech, mais il date de mars 2007 et on ne peut pas dire que son fonctionnement soit aussi facile qu'un lien commercial. C'est la première réponse à la requête suivante : "sources de google actualités" sur google . L'information n'est donc pas donnée, et quand on voit la suite des réponses données, on ne trouve pas ce qu'on demande non plus. La qualité de réponse de google depuis quelques mois s'est beaucoup dégradée en ce qui me concerne, d'où le lien suivant : http://dandylan.free.fr/moteurs.htm

Le lien vers blogoscoped ci dessus, bien que tout aussi peu sur quant à sa véracité, est déjà plus proche de ce que je recherchais, à savoir quelque chose de simple : la liste des sources de Google Actualités. Je l'ai trouvé via yahoo.

Voilà, tout ça pour dire que les sources d'informations télévisuelles sont à la merci du grand rien là haut, les sources de presse et de radio à la solde de ses amis fortunés et marchands d'armes, et éditeurs des livres scolaires, et les sources du net sont complètement bouffées par leur propre nombre. On ne peut guère se prétendre objectif après ça, ni avoir une légitimité dans le débat public, puisqu'on ne raconte que des choses sans fondement sûr, au mieux incomplètes.

Ce qui est en jeu n'est rien d'autre que le pouvoir du citoyen à participer aux décisions de l'environnement qui l'entoure. Et l'état en est pitoyable de déchirement d'intérêts.