16/08/08->09/09/08

Tout est prédit par le dictionnaire ( P. Valéry )

Oh mes couleurs iridiennes s'émeuvent...

Nonobstant les galères et la suspicion, ma sépulture rêvait, nostalgique, maladroite, huilée, haussière, directive, dans un monde frugal de cupuliféracées, et s'endormait à cheval, entre les yuccas transparents de l'au-delà,romsteck en précession autour de la place...

J'étais sûr de moi, vigilant et grondeur. Pourtant , mon sadomasochisme me laissait rêveur, rêveur de rêves précepteurs d'un monde d'interrogatoires, à échelons, en cellule, avec antidépresseur sur révisionnisme...

Même les tylenchus rêvent, leurs pattes intitulées "bootlegger""recteur correctif", "manche rond" ou tuyau ( cherchez l'intrus ), revenues de toutes les partialités après passage dans ce ferme thé, rose, un thé rose oui, où l'intolérance de la contre-culture du gouvernement, symboliquement seizième, poignait.

Et admettre la fin, par usure, par lassitude.

Fonction universelle que la lassitude ( R. Char )