Rocades désaffectées, à l'abandon, entre détritus, végétation qui repousse au hasard, et le vent qui balaie plus ou moins les poussières et les millions de grains de terre amenés là...