Bon.
Avec ma bonne vingtaine de notes dans le
style de Xioix, ma bonne vingtaine de
comments inutiles chez soma, la réflexion
d'un psychologue sur l'illusion de la
communication dans le net suite aux
suicides de nos 2 blogueuses, A qui
s'auto-traîte de poussière et me dit
que je ne suis rien du tout, justemoi
pour laquelle, au détour d'une
note invisible, je m'inquiète et qui
me dit que rien n'est vraiment important,
lulla qui suicide son blog et ne nous laisse que
ça, Migh qui veut arreter son blog parce
que ça la rend folle...
(soupir)
Ici on cause (?, comme on peut), on jette des bouteilles à
la mer, des dizaines qui sont mal reçues,
des milliers sont inconnues , il y a des
souffrances insupportables amplifiées
par les effets dramatiques de la rhétorique
de chacun.
Chaotique, néant, illusoire, désespéré,
c'est l'air du blog tel que je le vis en
ce moment, tout ça... dans un bain d'amour,
presque obsessionnel, relaté par les autres
blogs, ceux de celles que je n'ai pas citées

Conclusion ? Aucune.
Moi je continue.