Enfin...

 

medium_001_bolivie.jpg

  

 

 

 

 

L’image naît de sa frappe,

 

approximativement mécanique.

 

Ses doigts s’oublient dans l’effacement

 

d’une trace aux mots absents.

 

La machine du désir d’écrire…

 

Tac tac tac, tac tac tac…

Frappe ensevelie. Enfin… Délicieusement évaporée.

 

L’écriture comme une demeure,

 

presqu’enfouie.

 

Toujours plus loin…

… Aucun mot ne saurait l’arrêter.

  

Stéphane Darnat

Photographie : Cécile Sergent ©