Source : http://www.jdf.com/taux-devises/2010/02/26/02009-20100226ARTJDF00003-les-poids-lourds-de-la-finance-font-plier-les-cours-de-leuro.php

Des taux de rendements de 100%

[...] Sur le marché des changes, appelé chez les professionnels le Forex (pour Foreign Exchange), il est possible de miser cent fois sa mise. C’est l’effet de levier. Autrement dit, avec 10.000 euros, n’importe quel investisseur qui travaille sur les devises peut engager 1.000.000 euros sur le marché. Ainsi, les gains - ou les pertes - peuvent être exponentiels. Selon le Wall Street Journal, ces géants [ i.e les gros traders ] auraient parié avec des effets de levier 20.

Par exemple, si George Soros - célèbre pour avoir fait «sauter» la banque d’Angleterre le mercredi noir du 16 septembre 1992 en pariant à la baisse sur la livre sterling - décide de mettre sur la table 10 millions de dollars sur une position courte sur l’euro (pari à la baisse), il spécule en fait avec 200 millions de dollars. Or, si le taux de change recule de 10%, comme cela a été le cas ces trois derniers mois, George Soros aura gagné quelque 20 millions d’euros sur ce trade. En excluant les 10 millions qu’il a engagé au début, il reste dans sa poche quelques 10 millions d’euros. Taux de rendement : 100% en trois mois !