L'ado se bat pour que l'enfant ne décède pas des suites de l'adulte. L'enfant est le grand père de l'adulte. Les Anciens était un peuple jeune et fou. Nous sommes aujourd'hui le peuple sénile. Merci Madame Yourcenar. Espèce de gros zizi mental qui mange du sang ! Il n'est pas sûr que l'on meure. Le vieux bug des goulags nord-coréens, le vieux bug des goulags nord-coréens, c'est une diversion aux corps grignotés par un écureuil violent, où se rassemblent des hommes qui mutent en cours d'existence. Les bagnes russes existent toujours, et toujours en Sibérie, vers Krasnoiarsk, je crois. Il y en a plus de 100. Poutine les a réactivés. L'un des goulags nord-coréens s'appelle Kwan-li-so , il est situé à 42°34'38"N, et 129°53'3" E, dans le nord du pays (cf l'image ci-dessous). Il y aurait encore 6 goulags en activité en 2010, où mourraient chaque année 4 à 20% des 150 000 personnes qui y survivent.  Ce qui fait donc entre 6000 et 20 000 personnes. Je ne sais pas comment on a fait pour évaluer ce nombre. Je me souviens de ce bambin qui picorait des miettes dans la boue d'un marché, famélique et accroupi.

 

Un autre : 

 

Comment on voit la vie quand on vit ça ? Et pourquoi a-t-on supprimé le jury populaire en 2010 en France, après le juge d'instruction ? 4 goulags auraient été fermés depuis 15 ou 20 ans, sous la pression internationale. Comme quoi, même le battement d'ailes du papillon parvient là-bas. Il est très étrange de nos jours, de connaître l'existence de camps, appelés de concentration ou de travail suivant les sources textuelles et les langues, et de pouvoir les survoler via un satellite et un ordinateur:

Une autre image de la Corée du nord, qui tranche :

 

L'espace est insaisissable. J'ai désassemblé comment.

 


Agrandir le plan

http://maps.google.fr/?ie=UTF8&ll=52.374263,4.900975&spn=0.005109,0.043945&z=15&layer=c&cbll=52.374262,4.900983&panoid=k7-8FIy5zo2VdlLutLI9aQ&cbp=11,117.73,,0,5.26

Et que dire de la littérature nord-coréenne ?... Mise au pas, elle aussi ? Pas de rebelle ? Pas de rebelle, jusqu'à nouvel ordre. Tout coule dans le fleuve froid et tranquille des morts dirigées. Amen.

 

1**********************************************************************************************************************

D'après l'UNICEF, dans un rapport annuel publié le 09/12/04 :

Il y a environ deux milliards d'enfants sur Terre, soit 1 tiers de l'humanité
La moitié d'entre eux souffrent de privations extrêmes liées à la pauvreté,
à la guerre et au sida.

L'Université de Bristol, a établi une liste de sept
« privations de base » qui hypothèquent l'avenir des enfants.

Selon le rapport "L'enfance en péril"
-90 millions d'enfants souffrent de graves privations alimentaires.
-140 millions ne sont jamais allés à l'école (la plupart sont des filles)
-270 millions ne bénéficient pas de soins de santé
-300 millions d'enfants n'ont pas accès à domicile à l'information (radio, télévision, journaux et téléphone)
-400 millions n'ont pas accès à l'eau salubre
-500 millions pas d'installations sanitaires.
-640 millions d'enfants dans le monde n'ont pas de logement adéquat

700 millions d'enfants souffrent d'au moins deux privations de ce type

1,62 million d'entre eux ont été tués pendant
une des 80 ou 90 guerres qu'il y a en permanence dans le monde
sur les 15 dernières années

L'Unicef souligne entre autres que des centaines de milliers d'enfants
sont encore recrutés ou enlevés pour être soldats. Ils subissent aussi
des violences sexuelles, sont victimes de mines terrestres, contraints
d'être témoins d'actes de violence et de tueries.

L'Unicef relève aussi qu'à travers le monde 15 millions d'enfants
sont orphelins de parents sont décédés des suites du sida, huit 
sur dix vivant en Afrique subsaharienne.

L'organisation estime à deux millions le nombre d'enfants victimes
d'exploitations sexuelles à des fins commerciales.

...Il parait que c'est Noêl bientôt...

Merci d'avoir une pensée pour eux.

N.B : si vous voulez en savoir plus : http://www.unicef.org/sowc05/french/
 


 


 

2***********************************************************************************************************************

Aujourd'h, pendant l'immortalité de Turratopsis Nutricula, une cellule appelée Mycoplasma capricolum, au génome entièrement synthétique, donc post-historique, a vu le jour. C'est un être asexué, un réplicant; joyeux anniversaire. Avec un ordinateur, quatre flacons de produits chimiques, et une sorte d'insémination dans une coque cellulaire déjà existante. Je commence à réaliser que je suis en train d'entrer dans l'histoire. C'est mon heure. Ça arrive tard? Tout le monde est différent. Peut-être que je n'étais pas prête avant (Schiavone, avant la finale). J'ai fait des rêves comme si j'avais mille ans d'Indochine. Le peuple s'en fout sans doute, en majeure partie, même si la vie peut désormais être presque créée de toute pièce par l'homme. Internet est une grande internation. Les révolutions passent comme des bagnoles, comme le cerveau d'une masse devant ses yeux avachis. Internet, schématiquement, c'est assez simple, ce sont des machines en intéraction. La révolution ne sera pas télévisée (Scott-Heron). Et tout ce qu'il y a dans ces machines, c'est du texte. Comme une masse dans ses bagnoles, bientôt hackées + Nanotechnologies. On pourrait même dire un seul texte. Les sens de la pierre qui touche. Mais découpé. Fossile de manière. En milliards de morceaux en relation; la relation, une catégorie d'Aristote. L'Oeil. L'Oedipe du concierge est plein d'ailes intérieures; l'intangible donne des rillettes, oui des rillettes, indirectes et
irréelles, que le chemin prononce
,
c'est un dégagement de marge possible, oui.
Calcule-moi la valeur ajoutée de ton travail.

3*************************************************************************************************************************

La conscience semble faite de mots, de phrases, mais pas d'images. Ça bonhomme, c'est encore à voir. Les idées ne sont pas autre chose en effet que des récits ou des histoires de la nature dans l’esprit. ( Spinoza ).

Dédoublement interne, création de personne... Le réseau social en berne, se recrée en interne, différent, différent, différent, différent d'une histoire, différent du réel, différent d'un entre-deux. Impossible. Sans but, sans méthode, mais actif. Impossible. Il subsiste ici un résidu de blastocyte social, une sorte de monade originelle, qui vogue dans ses critères-lois-forces sans les connaître, formée par eux, par variation ou par saut. Quand j'ai vu ta gueule, je me suis dit au revoir.

4*********************************************************************************************************************

Tout ce qui intéresse, c'est de vivre mieux. Je me dis souvent qu'un jour, tel être s'est concentré sur lui-même et a mis le paquet. Internet est un point ultime de l'évolution humaine. Un point charnière. Parfois avec des résultats altruistes. Mais il y a quand même... cette chose, le soi. Insurpassable. Même l'amour n'éviterait pas l'aliénation. Il y a un point de clivage entre la science et l'homme : c'est... la notion de vérité. Les subjectivités sont tenues d'imposer chacune la leur. L'objectivité en impose une à toutes les subjectivités. Et s'il paraît harmonieux de prime abord que la vérité particulariste de chaque subjectivité évolue et se développe jusqu'à rejoindre ses soeurs dans la nouvelle origine d'un monde, c'est à dire l'église de LA grande vérité commune, ça n'est harmonieux que du point de vue objectif. C'est un point charnière, parce que c'est un miroir du monde. Et il y aura un retour il y a déjà un retour, avec en simultané l'intraitable poussée de ce vieux monde, qui a enfanté le net. Rétroaction de l'outil, a dit Coppens. Se contenter des résultats, c'est le jeu. Faucilles de manière dans un florilège de tous, où Entrain et Ecueil, Platon et Platoon descendent du jt la main dans le je, parce que le nombre d'infos qui nous submerge est une erreur. Un vieux bug. On n'a pas le choix, on a toujours le choix, car c'est ce qui est en jeu perd pied, comme les nords-coréens; chiens dents musiques,  Texaphtes, toon plat, flatext; flatext, texte plat, texte froid, flasque comme un latex. Violentes Couilles. Porté par une vague intérieure,

5***********************************************************************************************************************


Myriades Pléthores Kyrielles Micro-nanogrouillements, craquements.
Mort.
Il y a un moment où la raison est invivable sans se tuer la psyché,
jusqu'à se vider complètement.
Et être ensuite rempli de science.
Post-histoire.
Néo-Corps.
Sur-humanité ?

6********************************************************************************************************

Beau dire et beau faire,

longueur ne suffit;

chaos

- Ecrire était déjà un miroir -

désentend;

gouffre décohérence s'échouent.

Tant d'efforts....

                              

 

 

 

 

 

 

 

....Mais je n'ai rien d'autre à faire,

que de ne pas m'avouer vaincu.

7*********************************************************************************************************

Le corps doit impérativement perdre un degré pour pouvoir s'endormir. En période de débâcle, il faut s'en tenir à ce qu'on sait faire, parole de militaire. Tant que l'on chante, que l'on siffle quelque mélodie, c'est que l'on doit bien avoir quelque espoir quelque part. Où est  passé mon coeur ? On définit une note de musique par sa hauteur, sa durée, son intensité, son timbre.

8***************************************************************************************************************

 Le train ailé recueilli, Miroir du monde dans l'époque décimée, il calque sur la surface un réseau dont on n'a pas compris de suite quel modèle politique il était, et allait réellement concrétiser. 

 

9***************************************************************************************************************

                         
 Beth Dito,



மாதங்கி (Mathangi),

 

 

 

 

 

 

 

ქეთი მელუა (Katie)

, et Beth Gibbons

 

 

 

 

 

tendent un fil électrique de leur chair,
Que le son environnant, par sa force d'invocation, habille d'un autre corps;
la synesthésie transporte les sons vers des lumières,
les lumières vers une image,
l'image vers
Michèle Gaurin ou Laurence Revey,

traversées par une vision de la musique de soi, en eau de nakr,


puis vers un décor environnant,
paysage, construction humaine,
de là vers une situation avec un impact sur la sensation.
Donc elles changent physiologiquement d'être, en chantant. Betty.

 

 

 

10********************************************************************************************************************

L'Oedipe du concierge est plein d'ailes intérieures; l'intangible donne des rillettes indirectes
irréelles, que le chemin prononce,
C'est un dégagement de marge possible, oui.
      Et dans le fond, les vers lourds d'une bombe sociale. La démocratie du troisième monde                 
ne pousse pas comme les gratte-ciels sur l'oorbite de la théorie.

ET LE TROISIEME MONDE C'EST QUOI ? le post-industriel, bouseux.

11***************************************************************************************************************

Il faut tenir, le désespoir de sens n'a pas de sens, le sens est dans une mutualité... "extintérieure", inexplicable, seulement étante; ça ne se commande pas mais ça peut se chercher, ça peut se travailler, même si parfois ça se trouve sans travail et parfois ne se trouve pas avec le travail; c'est cruel ou miraculeux, souvent scandaleux, parfois trop. Le sacrifice est terrible, on vit quand même, mais un monde en plastique, qui est tout de même le lot du plus grand nombre, alors ce n'est pas si méprisable. Alors.

12*****************************************************************************************************************

Einstein a dit un jour que l'imagination était plus importante que l'intelligence. On cite souvent cette phrase;  outre le fait qu'elle devait combattre une ankylose généralisée de cerveaux asservis par les lois et les données communément établies, au point de ne plus rien inventer et de se scléroser dans le déjà connu, cette phrase donne l'impression qu'il faut se passer de l'intelligence. Or il n'en est rien. La croire ainsi est une stupidité sans bornes. L'imagination naît sur l'intelligence comme la fleur sur son sol. Comme le vol de l'oiseau se fait notamment par ses ailes. Cette phrase tend à faire croire que l'imagination créant du non-existant est ainsi le summum du génie humain. Certes. Mais il y a pourtant bien plus fort que d'arriver à sortir du monde existant pour le moment : c'est d'arriver à imaginer ce qui existe déjà, d'en avoir une conscience, car croyez-moi, ça n'a rien de facile, ni de déjà acquis. L'existant est d'une complexité et d'une furtivité folles dont nous sommes les enfants et les enfanteurs. Je vous défie de m'en donner un compte-rendu complet.

13***************************************************************************************************************

Il faudrait au moins dire au mec moderne que creuser les ténèbres idéelles délaissées par la masse peut être plus puissant qu'une éjac' faciale sur une fille au physique de fantasme réalisé.On se sent mieux à regarder du beau qui te sourit... :)

14***************************************************************************************************************

Un jour, l'Afrique en a eu marre. Sous les soleils sempiternellement accablancs, les africains sont finalement allés à l'ombre et se sont assis en tailleur. Aspirant à la paix, inspirés par de grandes âmes comme Wangari Maathai, ils ne firent plus rien d'autre que respirer les yeux fermés. Ils mangèrent et burent de moins en moins, jusqu'à une cessation complète. L'économie disparut.

15*****************************************************************************************************************

Un jour l'Afrique en a eu marre. Sous les soleils sempiternellement accablancs, les africains sont finalement allés dans l'ombre et se sont donnés des armes, artisanales ou achetées, puis se mirent à attaquer leurs innombrables oppresseurs, directement au corps ou indirectement aux points vitaux du grand système ( électricité, alimentation, pompiers, hôpitaux, stocks d'armes, banques etc... ). Ils se mirent à envahir l'Europe, soufflèrent sur le conflit israelo-palestinien comme sur une bougie, s'allièrent à l'Inde et entrèrent en guerre contre les chinois. Ce fut la fin des temps.

16*********************************************************************************************************************

                                      Alors des changements s'autoproduisirent en cours d'écoute, parce que nous étions dans une chanson logicielle. GUERRE!GUERre!GUerre!Guerre de Le Clézio, c'était tellement, tellement fort. La guerre est toujours celle des nombres entre eux. On est actuellement en état de guerre latente aux arrières-postes. L'homme ne descend pas du songe, plutôt du métro, pour se manger changer ranger les membres sortis de sons feux, de l'océan aux mémoires-J'ai vu un viol homosexuel et incestueux, un viol forcé par une arme; c'était une vengeance accompagnée d'un rire étrange, gros, venu de je ne sais quelle abysse humaine, et c'est un traumatisme, même si ce n'était pas réel. Si c'est l'esprit qui voit au lieu de l'oeil, il ne voit que les contrastes : il ne voit le continu que sur un fond discontinu, et le vice versa.

17***********************************************************************************************************************


 

Il y a une force interne qu'ils voudraient bien reproduire, puis cybernétiser, comme une vague de matière sur laquelle surfer, une vague interne qui pousserait le corps malgré lui, malgré les états d'âme, à rendre possibles les actions même si plus rien ne justifie la mécanique. Il y aurait une force interne du langage, un sens profond, caché, qui révèlerait une force puissante et ancienne, lien avec l'âbime des âges, où se tapit le mystère de notre origine. Mais la profondeur à sonder fait perdre le sens, et à l'heure du robot,

Les personnes se sont réparties dans les fragments.

 une avancée du texte sans tête, autonome, produirait du sens malgré la perte de sens et le chaos.  Que ce soit poussé par les logiciels, ou par le simple d'être en vie et pouvoir produire du langage comme on respire, du langage nos attendons nos mots, notre conscience, notre libération, notre amour, notre salut, notre espoir, notre futur par-delà le désordre. Tout cela est pureté et demande une extase qu'à ma connaissance, indirecte, seule l'approche de la mort produit. Est-ce éthique ?

18*****************************************************************************************************************************

Dans une lettre phonée, on diffusa le message suivant : "Le sens résiderait aussi parfois dans une haute, vertigineuse improbabilité réalisée. Je n'y crois pas : c'est toujours une solitude." Une lettre phonée est un message audio infusé à distancedans le réseau de puces neuronales installée dans le cerveau de nos concitoyens depuis 2007. Depuis 2005, on pouvait téléguider physiquement un humain, ça s'appelait la Galvanic Vestibular Simulation, mais le matériel était assez lourd.

Deux ans plus tard, avec les nanobiotechnologies, ce fut beaucoup plus simple. Et le message diffusé flingua les robots : une scène de Suicide Club, de Sono Sion, qui m'a marqué, et dont je tenterai d'expliquer ce qu'elle fait ici plus tard ( attention ce n'est pas à mettre sous tous les yeux ) :




19**************************************************************************************************************************

Visas, frontières, argent, meurtres, services secrets, hedge funds. Culiacán. Moi j'ai déçu ou lassé toutes mes reines. Je ne sais pas s'il y a une exception. Je dois vivre dans un monde extrêmement deshumanisé, où les caméras de supermarchés analysent les comportements statistiques dans nos démarches de citoyen, pour l'achat de la pitance, donc où sont nos coeurs. Hein. Insidieuse autotraque de nos molécules. Vol. Par la séduction, par l'effraction, la chasse, la cueillette ou l'agriculture aérienne. Air libre, libre air. On a beau se dire libéraux, les homos et les trios ne s'embrassent encore pas publiquement dans les rues. Se tiennent-ils par la main ? 1500 femmes. Plus l'écran est grand, plus le coeur est petit (Amma).

20**************************************************************************************************************************

Sous les corbeaux recouvrant le ciel,
Ces processus artificiels naissent dans les rues
Sophrologie
Flingués par une angoisse sidérale,
Avec une image pour seule présence...

21******************************************************************************************************************************

Ecran.

Naissance

Dessimée.

Qu'est-ce que je vais devenir ? Le Mat.

22*********************************************************************************************************************************

Il n'est pas sûr que l'on meure.