Ah... combien perdu...

Les mille règles s'annulent, je n'aboutis plus

Je m'effondre et deviens errant parmi les pâquerettes,

Mon cerveau, c'est du mp3...

 

Penser monde

Te prendre en vaisseau spatial, voyager en levrette,
La peau constellée par la tristesse bleue des lumières dominicales de minuit, filtrées par les mille trous du store,
Demain matin il faudra se lever pour aller bosser,
Au revoir nudité en sueur...

Allah est grand

Et quand les mots te parviendront, issus de randonnées impossibles, hé ben... pas grand-chose...

Peu importe...