J'entame ma troisième semaine de maladie
Je pue la mort moderne, en plein été,
C'est de ma faute et je n'ai aucune volonté dans l'immédiat pour combattre ça.

"_C'est bien, continue, continue", me dit l'autre, doucement.