_"Mais où va la conscience ? Demandais-je après avoir pensé à mal
_Où elle veut", me répondit la femme du sorcier vaudou...

Deux secondes passent, l'une change le monde, l'autre ma tête :

Halte-là ô populations dépensées !
J'enlève les bras au Ciel !
Non-espérancielle,
Une pensée doit s'imposer !
La beauté blesse le coeur *.
Et il y a tant de beauté, à l'impact amplifié par le contraste avec les horreurs et l'ennui que... je crois que les fleuves et les océans sont le résultat des larmes de la Vie depuis qu'elle s'est reconnue
Si la beauté blesse le coeur, je suis un mutilé
On en a de la chance d'être mutilé...


*Jean Marais dans le film "Une beauté volée" de Bertolucci avec la sublime Liv Tyler.