Que la littérature ne suffit pas.

( inversion d'une phrase de Pessoa )