Le sommeil paradoxal est une fonction neurophysiologique rythmique qui est le temps du rêve et de sa mémorisation

Le sommeil paradoxal est apparu il y a 180 millions d'années chez les premiers mammifères et les oiseaux. Il accompagne une amélioration spectaculaire de leurs performances cérébrales, de leurs capacités d'apprentissage et de leurs possibilités de survie en milieu hostile. Le sommeil paradoxal inaugure toute la vie neuropsychique et joue un rôle déterminant dans la maturation du système nerveux central. Le sommeil paradoxal fait partie des mécanismes d'adaptation au stress.

Le sommeil paradoxal rend vulnérable, il consomme beaucoup d'énergie et déséquilibre le milieu intérieur : l'importance du rêve est à la mesure de la fonction biologique complexe qui y conduit.

Pour en savoir plus, cliquez sur le titre. Je trouve ça beau.

Bonne nuit. :)

 

La galaxie du Sombrero, prise par Hubble

Poésie