Vie sexuée. Et sublimation...

Excitation intériorisée
Douce, longue, lente...
Je pressens un orgasme, fort, ou une mort; je dis bien une... voire deux.
A croire que les femmes ont des phallus virtuels et les hommes... euh...
Je ne sais pas trop ce qui m'arrive, encore une fois; c'est en latence, en lactance, depuis plusieurs jours, semaines...
Et l'élan vient des mois... des mois...
J'en rougis...
On dirait une extase intérieure... c'est...
c'est bon... :)

Pardon.