A l'éclaircie de l'Or

Dans le couloir d'un Oeil,

Calaminés sulfures

Oxygène de DENTS !

Excédent occis dur

Je braillard s'est figuré

qu'un céleste virzage

De cet insecte en vent

Se développait en vagues

Dans les nuits sympathiques

Dans les brouillards de l'Ancre

Que ta forêt brouillonne

D'antennes dantesques

Et de moulins Mayas.

IL Y FAIT FROID AU FIRMAMENT !

Mon Carrefour d'Oreillers

Ma crayonneuse de Rêves

Ma Chroniqueuse d'Ailleurs

Ma chair catalyseuse

De bonne aventure

Ma bruine aux doigts d'Orion...

A bleue chevelure d'antennes

Et de brusques Carmins

Chow !

Show-Show !

Myriade aquatique

Bioluminescence

Tes nervures de vert

Ont installé mon cosme

... Au bord de l'eau...

...à la plage...

... à siroter des cocktails mous de fruits surévolués...

Il y fait bon,

Et doux...

Il y fait chaleureux, enfin...

Cendrillon de lumière, ou Montagne de Runes, ou Esquisse Polonaise...