Des pixels de vie
Des carambolages techniques
Enceints des yeux
De la claque qui se meurt

Crash du poème en lui même

Oh mon amour
tu es partout,
ce ne sont pas les atomes qui te constituent,
Ce n'est pas dieu qui dirige ce monde,

Crash du poème en lui-même
Crash du poème en lui-même

C'est toi qui constitue l'amour
C'est toi qui désynchronise le spin de mes molécules ubiquitaires
La charge néguentropique de la vie à foutu le camp vers les cieux
blablater avec le big bang fossile quand tu es venu faire fondre
l'épaule entre tes lèvres...
Les pôles, partis à l'équateur, disloqués aux 6 coins de Gaïa...

Et ce poème qui court entre ses lettres et se prend
les pieds, l'épier dans ses virgules,

Point.