Qu'est ce que l'Humanité...?
Si le monde humain vivant pouvait se dire "Je suis", "Sum" en latin, peut-être existerait-il en tant qu'Humanité.
Il ne le dit pas, il ne peut pas le dire.
Si chaque humain disait "Je suis", "J'existe", cela ne reviendrait pour chaque humain à seulement affirmer sa propre existence, non celle de l'Humanité prise en tant qu'ensemble, et composée de 6 milliards et demi d'individus environ, au jour d'aujourd'hui, 1er juillet 2006 de l'ère chrétienne.
Il faut être conscient d'appartenir à un groupe pour être de ce groupe. Le groupe n'est constitué que par ces membres-là, en principe.
Être conscient d'être membre d'un groupe consiste en un accord conscient sur les caractéristiques communément adoptées pour définir ce groupe.

Avant même de se mettre d'accord sur les caractéristiques de ce groupe, il conviendrait que chacun puisse pouvoir recevoir concrètement le discours qui édicte ces caractéritiques.

Qui formule ledit discours ?
La logique voudrait que chacun puisse produire son avis sur les caractéristiques de ce groupe et donc apporter sa pierre à la constitution du discours formulant lesdites caractéristiques.

La réalisation pratique, de la formulation de ce discours par chacun, puis de sa mise en commun, et enfin de son adoption unanime du discours commun résultant, n'existe pas à ce jour.
La réalisation pratique, condition d'existence sine qua non, avant même le débat, n'existe pas à ce jour.

En ce qui concerne le débat lui-même, les façons de vivre de chacun étant différentes, voire opposées, l'accord sur un discours commun semble à priori impossible.
Cependant, certains faits, comme par exemple que chacun a un corps, que chacun communique, et à fortiori que nous faisons tous partie de l'Humanité, certains faits accessibles et acceptables par la raison commune à chaque individu autonome, doivent pouvoir être dégagés et établis pour permettre le début de l'existence du discours commun, accepté par chacun, et constitutif du groupe humain total.

Ces faits seraient alors anthropologiques, indépendants des individus, des groupes divers déjà existants, des contextes d'époques et de lieux, et même peut-être des connaissances.

En résumé, l'Humanité doit se doter d'une conscience de sa propre existence, comme un individu prend conscience de la sienne.

En attendant l'incompréhension, en même temps que les multiples tentatives de réalisation en cours, puis la réalisation et enfin la transgression,

Bien à vous tous.

Amen :)