Je vous livre ici deux citations d'un de mes saints patrons, René Char.
Ce sont des phrases-clés pour tout poète en herbe, ou confirmé.
Je n'ai jamais compris la première. Elle m'interroge, chaque fois que j'y pense, et me trouve muet.

Les voici :

"En poésie, devenir c'est réconcilier. Le poète ne dit pas la vérité, il la vit; et la vivant, il devient mensonger. Paradoxe des muses, justesse du poème"

"Au centre de la poésie, un contradicteur t'attend. C'est ton souverain. Lutte loyalement contre lui."

Et une dernière, spécialement pour ani :
"Pleurer longtemps solitaire mène à quelque chose"

(ces 3 citations sont de René Char, donc, extraites d' "A une sérénité crispée", 1952)
Amen. :-)