Indépendamment des conflits armés en cours, la guerre est partout et tout le temps, même en "temps de paix" à cause du pognon.

L'amour consiste dans le don simple et bienfaisant, non forcé, sans exigence de retour. Mais pour donner il faut avoir. Et pour avoir, il faut participer à la guerre. Il arrive qu'on y soit mêlé malgré soi, par la naissance ou par un lien quelconque avec quelqu'un d'impliqué. C'est justement la force de ce système qui se sert de nos corps durant notre vie, et qui le demande avec sourire et détermination s'il vous plaît.

Et dans ce contexte complet que tu sois dominant, ou dominé comme il arrive à beaucoup plus d'entre nous, tu participes à ce système de guerre armes-économie-culture.

Même la liberté y conduit 99% du temps. En sortir dépasse l'esprit humain. La raison comme le sentiment semblent presque programmés pour y parvenir quand ils s'assemblent, s'enfermant dans leurs propres tenants et aboutissants, et le plus fort : à contrario d'eux-mêmes. Parce qu'il ne se dépassent pas eux-mêmes.

Et même en sachant ça, moi-même je ne vois pas comment j'échapperais à cette boue infâme, que la mort ne fait que confirmer...