Elle dansait quelque part, en pensée dans une douceur, Dans un beau regard rond où une étincelle d'espoir se tenait fermement là, comme le feu fixe d'un phare, au bord de l'âme...

Rien du vague, du vrai ou du réel. Complètement saugrenu en soi, mais elle était pourtant bien là, rassurante, réconfortante.

Jamais il n'avait vu un visage pareil. Et pourtant il en avait vu des visages. Dans les foules, en voiture pendant les virées en ville, il regardait les visages, les cherchait, les scrutait le temps d'un flash, le temps de passer à un autre. Il avait voyagé, vu un monde fou. Son inconscient vous l'aurait dit, vous auriez pu l'interviewer : il les a tous photographié.

Mais là... ronde, brune, des fossettes, un nez fin,  et ce regard, un genre de... finesse ronde, de pensée lointaine aussi...  et d'espoir...

Le monde venait de mourir. Et l'instant d'après, dans ces yeux à elle se tenait l'étincelle, celle du signe...

Elle s'appelait Victoire. Ça ne s'invente pas.

( sourire )