Je sais que tout le monde ici pense que le système économique dans lequel nous vivons actuellement tous est le seul que l'on puisse imaginer. Je le sais parce que je n'ai vu et entendu personne dire le contraire jusque là. Tout le monde se couche.
On appelle notre économie l'économie de marché.
Durant mes petites recherches personnelles, j'ai recensé 4 autres types d'économie : l'économie planifiée, qui était celle des pays du bloc de l'est et qui a été abandonnée pour ses productions irréalistes; l'économie de troc, qui est souvent perçue comme archaïque car utilisée dans les temps anciens, même si des systèmes récents tels que le S.E.L ont vu le jour; l'économie de don, qui fonctionne donc sur le don et non pas sur l'échange comme l'économie de troc ( Wikipedia, à l'instar des oeuvres caritatives, est un exemple de ce type d'économie); et enfin l'économie sociale, dont je vais vous parler un peu.
Contrairement à ce qu'on pense, en France du moins, l'économie de marché ne représente pas 100% de l'économie totale, mais 90%. Les 10% restants sont occupés par l'économie sociale, en terme d'emplois et de masse financière.
Si vous voulez commencer à vous documenter là dessus, voici le lien Wikipedia : Economie sociale
Mais même cet article ne parle (parlait, j'ai corrigé le bidule) pas des fondements intellectuels, et surtout humains, de l'économie sociale en la personne de John Ruskin, qui a écrit un livre, Unto This Last, qui a été lu par Gandhi durant sa jeunesse et qui en a fait une traduction et un petit écrit extraordinaire du même nom. Gandhi a été profondément marqué par ce livre, il en a même appliqué les principes directs durant son existence en Afrique du Sud au début du XXème siècle.
Ruskin est à ma connaissance le seul qui ait contredit Adam Smith et David Ricardo, les indéboulonnables penseurs classiques du libéralisme économique. Il s'est pris une très violente volée de bois vert critique, allant même jusqu'à l'interruption de publication par l'éditeur, lorsqu'il a émis ses idées en 1860. Mais il a malgré tout publié 2 ans plus tard, trop content d'avoir écrit ce petit truc-là ( moins d'une cinquantaine de pages).
Même si le livre n'est à priori pas disponible en français sur le net ( il est en anglais ( la V.O, c'est cool :) ici ) , celui de Gandhi l'est. Et Gandhi, reprenant Ruskin, montre que le système actuel, qui vise soit-disant à l'enrichissement de chacun, est humainement complètement idiot et intellectuellement infondé. Comme quoi l'imbécillité qui nous caractérise à 90% doit être la plus grande pandémie et l'arme de destruction la plus massive qui soit. Gandhi défend notamment l'idée d'un salaire fixe et identique pour chacun. Neutralisation du fric. Avant d'aller sur le lien qui suit, sachez que 90% des écrits de Gandhi n'ont pas été traduits en français et qu'il n'est pas sûr que les jeunes ados de 18 ans qui vous entourent sachent qui est ce dieu absolu de la non-violence ( je l'ai vérifié). Mais Hitler ils savent.
Unto this last ( paraphrase ) de Mohandas Karamchand Gandhi (1910, 20 pages)

Deux petites citations pour vous mettre en bouche :
"C’est le privilège des poissons, des rats et des loups, de vivre suivant les lois de l’offre et de la demande. Mais c’est la distinction de l’humanité de vivre suivant celles du droit."
et
"Rien dans l’histoire n’est aussi disgracieux pour l’intelligence humaine que notre acceptation de la doctrine habituelle des économistes comme une science. Je ne connais aucun précédent dans l’histoire d’une nation établissant une désobéissance systématique au premier principe de sa religion déclarée."
:)