Le fond est peut-être, parfois, dans les arabesques de la forme, comme la raison se perd dans le coeur... Il est seulement quasi-impossible, au bout du conte, que ce soit salutaire...